Texte paru dans: / Appeared in:
*
 

Diapason # 715 (10/2022)
Pour s'abonner / Subscription information


Ambronay
AMY315




Code barres / Barcode : 3760135103157


 

Outil de traduction
Translator tool

Analyste: Guillaume Bunel

Derrière le terme singulier d'ensaladas se cache un genre méconnu de quodlibet propre à la Renaissance ibérique, que Mateo Flecha l'Ancien conduisit à son apogée. À la manière des « fricassées » françaises, ces « salades », polyphonies bariolées où s'invitent des citations de mélodies ou de textes connus, décrivent de manière colorée des scènes familières ou spectaculaires, dans un esprit populaire et léger proche de celui des chansons « parisiennes » de la même époque. Les savoureuses imitations vocales - fanfares (La Guerra), mugissement de taureau (El Toro), charge de cavaliers (La Justa) - rappellent son contemporain Clément Janequin, à qui Flecha ne manque pas d'emprunter quelques passages fameux.

Parmi les onze ensaladas connues du compositeur, parvenues sous forme manuscrite ou dans une édition tardive de 1581, Cantoria en sélectionne sept.

Si plusieurs de ces « salades » avaient été gravées en 1991 par le Huelgas Ensemble (Sony, désormais introuvable) et en 2008 par La Colombina (K617), quelques autres glissées dans des anthologies récentes, cette monographie est d'autant mieux venue qu'elle révèle au disque un jeune et talentueux quatuor vocal formé à l'Ecole supérieure de musique de Catalogne à Barcelone.

Chantant dans sa langue maternelle, il atteste une déclamation précise et soignée, ainsi qu'une remarquable qualité d'écoute, sans rien perdre de la spontanéité attendue. La prise de son très proche nous plonge au cœur du timbre, et capte avec une netteté parfaite les moindres respirations et détails. L'interprétation reste relativement sage au regard de la folie débridée et carnavalesque d'autres formations spécialisées (Clément Janequin ou Doulce Mémoire en tête), mais cette nouvelle gravure n'en demeure pas moins parfaitement convaincante. Elle restitue ces pièces comme d'amusantes scènes de genre, de vivants dialogues polyphoniques qui plongent l'auditeur dans le quotidien du Siècle d'or.

 



Sélectionnez votre pays et votre devise en accédant au site de
Presto Classical
(Bouton en haut à gauche)
Livraison mondiale

Pour acheter l'album
ou le télécharger


To purchase the CD
or to download it

Choose your country and currency
when reaching
Presto Classical
(Upper left corner of the page)
Worldwide delivery

   

Cliquez l'un ou l'autre bouton pour découvrir bien d'autres critiques de CD
 Click either button for many other reviews