Le Parnasse de la Viole
Monsieur de Sainte-Colombe le fils, Marin Marais
Pièces de viole
 

Édition originale/Original recording
Alia Vox 9829 ( Boîtier de 3 cd / 3cd set)
Comprenant: / Including:
AV 9827 ( A + B) &  AV 9828

Description

Artistes / Performers
Jordi Savall, basse de viole,
Pierre Hantaï,
clavecin, Rolf Lislevand,  Xavier Diaz-Latorre, théorbes et guitares, Philippe Pierlot, basse de viole
Jean-Pierre Marielle
, récitant / narrator

 

Lieu d'enregistrement /Recording site: Collégiale du Château de Cardona (Catalogne / Catalunya)  

Date d'enregistrement: Fév.  2003 
Recording date: Feb. 2003
 

Durée totale / Total time: 
AV 9827 (CD A: 45'15", CD B: 50'04")
AV 9828 : 66'27"


CD Universe - Buy Music CDs, TV on DVD, DVDs, Video Games for XBox, PlayStation 2 and Much More
U.S.A.
 

 
   
Appréciation (s) / Review(s)


Awards - 2003


# 508 (11/200


 # 54 (07-08/2003)


# 25 (12-2003)

 
Gramophone

Awards 2003

 

- Texte intégral anglais
- Full text

Subscription
Abonnement


Analyste: Julie Anne Sadie

Extrait en traduction libre:

 »En début de carrière, le jeu de Savall était tout imprégné de sa forte personnalité, plus tard il devint plus introspectif alors que maintenant, il semble avoir atteint un équilibre sublime qui sied bien à Marais. Au cours des années 90 Savall a enregistré quelques uns des concerts (avec Wieland Kuijken et Christophe Coin) (Astrée - 7729 et Astrée - 8743 ) et des pièces pour viole seule des Sainte-Colombe… Même si l’existence de la musique de Sainte-Colombe le fils est connue depuis un certain temps, elle est rarement interprétée. Savall a remédié à la situation en enregistrant l’intégrale des œuvres répertoriées de ce musicien, et cette musique est fort révélatrice, en particulier lorsque juxtaposée à celle de Marais. Il était peut-être inévitable que la musique du fils soit davantage apparentée à celle du père que celle de Marais. C’est Lully, en fait,  qui est le véritable mentor de Marais et c’est son long stage d’apprentissage à l’Opéra qui lui a permis de développer ses capacités en tant que compositeur et communicateur. Marais n’a travaillé que pendant une courte période avec Sainte-Colombe le fils. Néanmoins, … le fils a développé sa propre voix, bien distincte, tout comme CPE Bach plus tard. La discipline formelle de Lully est absente de ses suites et pourtant elles offrent des moments de réelle puissance rhétorique ainsi que d’expressivité très variée. Elles sont davantage complaisantes, plus expansives que celles de Marais. Tout comme son père, Sainte-Colombe le fils a recours fréquemment à la septième corde et à ses accords, même s’il lui manque la grâce des autres compositeurs et la richesse harmonique de Marais. Les interprétations qu’en donne Savall peuvent sembler dépourvues de sentimentalité, mais pour moi, à tout le moins, elles traduisent un profond engagement vis-à-vis de cette musique, ce en quoi je lui suis reconnaissante. »


Reviewer: Julie Anne Sadie

Excerpts : N.B. The reviewer considers these recordings by Savall as part of a package. (Sainte Colombe le Fils -AV 9827 A + B and Marin Marais AV 9828)

This is essentially what J.A. Sadie had to say about these 3 cd's.
Click here for the complete text:
"
Although the existence of the music of Sainte-Colombe le fils has been known for some time, it is rarely performed. Savall has remedied the situation by recording all that is known, and it is revelatory, especially when juxtaposed with Marais’ music. It was perhaps inevitable that the son’s music owed more to the father’s than did Marais’. Lully, after all, was Marais’ true mentor, and it was Marais’ long apprenticeship at the Opéra that sharpened his skills as a composer and a communicator.Marais worked with Sainte-Colombe le fils only a very short time. And yet, as you will hear, the son developed his own distinctive voice, rather as CPE Bach later did. The formal disciplines of Lully are absent from his suites and yet they have moments of rhetorical power and they range widely in their expression. They are more self-indulgent, more wayward than those of Marais. Like his father, Sainte-Colombe le fils makes frequent use of the seventh string and chords, although they lack the grace of those of the other composers and the harmonic richness of Marais. Savall’s performances may seem surprisingly unsentimental, but at least for me they reflect a deep engagement with the music, for which I am grateful. It is surely not by chance that Savall chose to record this music on a 1697 seven-string instrument made in London by Barak Norman. Does he think Sainte-Colombe le fils may have asked or inspired the English maker to add a seventh string to some of his renowned bass viols?"  


Works of Sainte-Colombe previously recorded by Savall:
(Astrée - 7729 et Astrée - 8743 )

Diapason- # 508 (11/2003)


Appréciation 



Evaluation

Abonnement
Subscription


Analyste: Gaétan Naulleau
Résumé ou abrégé: 

Naulleau souligne le fait  que Savall a déjà enregistré cette « Suite en si mineur » en 1975 en compagnie d’Anne Gallet et Hopkinson Smith.

L’enregistrement de 2003 apporte un regard nouveau sur cette œuvre de Marin Marais. Il s’agit d’une vision plus intérieure, plus austère.

 Naulleau écrit : « … rien n’est aimable dans ce nouveau Marais; les grâces sont bannies comme autant de vanités; le timbre ose l’acidité et parfois même une aigreur assumée avec panache… »

Il poursuit : « … aucune concession n’est faite à la diplomatie – a-t-on jamais entendu allemande aussi peu civile que celle de cette Suite en mi, porteuse d’autant de reproches ». (Tombeau pour Mr. De Sainte-Colombe)
Établissant la comparaison entre la vision de 1975 et celle de 2003, Naulleau écrit : « En 1975, l’espoir et la mélancolie apaisaient ici l’amertume » et il ajoute « l’archet de Savall sollicite de constants écarts de dynamique, trace une ligne à la fois plus heurtée et, paradoxe, plus ample qu’en 1975.
Le geste est moins harmonieux, parfois moins véloce ».


Reviewer: Gaétan Naulleau
Abridged version :

Naulleau underlines the fact that Savall recorded that same « Suite en si mineur” in 1975, but with different musicians (Anne Gallet and Hopkinson Smith). Through this new interpretation, undertaken 28 years later, Savall sheds a new light on this work by Marin Marais.

His vision is more interiorized, more austere. Naulleau writes “… nothing is pleasant in this new Marais; all kindness is abolished as being superfluous vanities, the register is even acidic and at times sour…”. He continues: “… no concession is made to diplomacy – has one ever heard an allemande lacking as much in civility as this “ Suite en si mineur “, bearer of so many reproaches”? (Tombeau de Mr. de Sainte-Colombe)

In making a comparison between Savall’s vision of 1975 and that of 2003, Naulleau writes: “In 1975, hope and melancholy were soothing the sourness”, and he adds, “ Savall’s bow provides constant variations in dynamics, it draws a line which is more irregular and paradoxically, more ample than in 1975. The gesture is less harmonious, at times less swift”.

Classica- # 54
(07-08/2003)

Appréciation 



Evaluation

Abonnement
Subscription


Analyste: Stéphan Perreau
Extraits

Faisant référence à la parution simultanée des enregistrements consacrés à Marin Marais et à Sainte-Colombe fils, et regroupés en un coffret de trois CD, Stéphan Perreau qualifie le tout de "monument Savall". Il souligne le fait qu'il s'agit probablement là d'une nouvelle intégrale qui mènera Savall à travers l'univers de la viole. Il a peu â dire de ces enregistrements, si ce n'est que d'après lui "le jeu de l'interprète s'est affiné, a mûri s'il est encore possible, capté au plus près de l'instrument dont on devine les moindres courbes, les moindres veines du bois qui le composent." Et il conclut en ces termes: "Du grand art poussé à l'extrême. "
 

 

Reviewer:  Stéphan Perreau
Abridged version :

Referring himself to the simultaneous edition of the recordings devoted to Marin Marais and Sainte-Colombe the younger, (which were issued as a three CD set), Stéphan Perreau describes this event as a "Savall monument". He mentions the fact that this is probably the beginning of a new integral which will take Savall across the universe of the viola da gamba. He has little to say about these recordings. According to him, Savall's "...playing  is more refined, more ripened if at all possible in his case. The recording is made as close as possible from the instrument. One can detect all the shades, all the curves the sound is made of." He concludes by saying: "This is art to the utmost".

Goldberg # 25
(12-2003)
 

Appréciation 



Evaluation

Goldberg a cessé de publier
avec le # 54
~~~~~~
Goldberg is no longer available.
# 54 was the last issue.


Analyste: Roger Tellart

Le commentaire de Roger Tellart englobe les trois disques parus en coffret sous le titre "Le Parnasse de la Viole) (Alia Vox AV9829-A-C ).
Lire le texte intégral:  (Cliquez ici)


Reviewer: Roger Tellart

This reviewer's comment is about the entire 3CD set entitled "Le Parnasse de la Viole" and issued as Alia Vox AV9829 - A-C ).

Le Parnasse de la Viole / The Parnassus of the Viol

A propos du projet  de Jordi Savall:

"En rêvant d’une collection qui pourrait réunir, dans ce Parnasse de la Viole imaginaire, de si belles musiques pour la viole, il m’a semblé nécessaire de l’inaugurer avec les compositions de Monsr. de Sainte Colombe le fils et de Marin Marais, probablement les deux meilleurs élèves de Mr de Sainte Colombe le père, en son temps le plus grand « Maître » de l’école française de viole. Les Six «Suittes» pour la Basse de Viole seule de Monsr. de Sainte Colombe le fils sont le témoignage précieux d’un violiste et d’un musicien exceptionnel. Il présente, développe et synthétise les manières les plus diverses de jouer la basse de viole seule, avec l’alternance du « Jeu de Mélodie », du « Jeu d’Harmonie » et du « Jeu de s’accompagner soy-même » tout en développant un langage d’une grande fantaisie, de poésie et de tendresse. Son art austère mais toujours éloquent, anticipe sous certains aspects le langage instrumental et la dimension expressive des Six «Suites» pour Violoncelle et Viola pomposa de J.S. Bach. Pour Marin Marais, j’ai choisi les deux Suites du Second Livre de Pièces de Viole, que de toute évidence, il dédia à ses deux principaux «Maîtres» (Sainte Colombe pour la viole et Lully pour la musique) et qui finissent chacune par leur «Tombeau» respectif. L’inspiration, la force expressive et la douceur évocatrice dans la maîtrise et la compréhension du caractère de chacune de ces deux personnalités font de ces Suites des chef-d’œuvres de la musique de chambre et certainement le meilleur hommage que pouvait leur rendre, celui dont son Maître Monsr. de Sainte Colombe avait dit : « qu’il avoit des Elèves qui pouvoient surpasser leur Maître, mais que le jeune Marais n’en trouverait jamais qui le surpassât » (Titon du Tillet, Le Parnasse françois 1727)."

Jordi Savall, Mexico, 25 mars 2003.
 

 
   

 

 
 

Autres références disponibles via la base de données de Todd McComb:
(Site: http://www.medieval.org)

Article fort intéressant à propos de la viole de gambe:

"La vie après la mort ~ La viole de gambe au XVIIIème siècle"
par Peter Holman
Paru dans: Goldberg, # 42 (Octobre 2006, pp. 48-58)
 

Other  references  available via Todd McComb's data base:
(Site: http://www.medieval.org)
 

La musique / The music

 

 

Autres sections d'intérêt sur ce site:

Other topics of interest on this site:

La viole de gambe - Parutions récentes

CD récompensés par la critique

Harmonia Mundi / Gold - Appréciations

Goldberg Magazine - 1998-2008 - Les 50 meilleurs cd de la décennie

Viola da gamba - Recent releases

Awards - The critics' choices

Harmonia Mundi / Gold - The critics' point of view

Goldberg Magazine - 1998-2008 - The 50 best cds of the decade
 
 


Date de création de cette fiche: 4 avril 2006
Dernière mise à jour de cette fiche:
18-Nov-2012


This page was first published on:
April 4, 2006
This page was updated on:

11/18/12

 
   
 

Tell a Friend


- Ce dossier vous a été utile? Pour en informer vos amis, cliquez le bandeau ci-dessus ou cliquez ici. Éditez votre message personnel si vous le désirez (Le texte par défaut est en anglais). Merci de votre appréciation. Un lien vers cette page accompagnera votre message.

- Was this page useful to you ? Tell your friends about it. Click the banner above or click here. 
Edit your own text.  A link to this page will accompany your message. Thanks for your appreciation.

 

 
 

To order / Commander
Alia Vox 9829 : Le Parnasse de la Viole (3 CD)

 
 


CD Universe - Buy Music CDs, TV on DVD, DVDs, Video Games for XBox, PlayStation 2 and Much More
U.S.A.
WILL SHIP ANYWHERE IN THE WORLD
 EXPÉDITION PARTOUT DANS LE MONDE

UCC
Currency converter
(In English)
Convertisseur de devises
(En français)

 

 

 
CANADA

 
U.S.A.

 
FRANCE

 
UNITED KINGDOM

 
 

* Puchasing CDs through either one of the above vendors helps support the continued existence of this site. Yes, we do get a small referral fee for every puchase made, including third party sellers. However, you must initiate your purchase from this site.
Thank you for your support.
* Tout achat via l'un ou l'autre des fournisseurs proposés ci-haut contribue à défrayer les coûts d'exploitation de ce site. Chaque commande génère une légère redevance qui nous est versée, et ce pour tout type de transaction, en autant qu'elle soit initiée à partir de ce site.
Merci de votre encouragement.

 
 

SEARCH TOOLS  /  OUTILS DE RECHERCHE

 
 

 

Search: Amazon.ca  (Click here) (Canada) (Cliquer ici)
Search: Amazon.co.uk (Click here) (United Kingdom) (Royaume-Uni) (Cliquer ici)
Recherchez via : Amazon.fr (Click here) (France) (Cliquer ici)

Search : Amazon.de (Click here) (Germany) (Allemagne)  (Cliquer ici)

Search : Amazon.co.jp (Click here) (Japan) (Japon) (Cliquer ici)

 
 

 Test our search engine  / Interrogez notre robot chercheur