Wolfgang Amadeus Mozart
Serenate Notturne  - Eine kleine Nachtmusik
  - SERENADE IN D, SERENATA NOTTURNA KV 239
- SERENADE IN G, EINE KLEINE NACHTMUSIK, KV 525
- NOTTURNO IN D FÜR VIER ORCHESTER, KV 286
- EIN MUSIKALISCHER SPAß KV 522
 
 

Édition originale/Original recording
Alia Vox AVSA9846 & AV9846

AVSA9846
  MP3 MP3 MP3


Description

Artistes / Performers :
Le Concert des Nations
Jordi Savall dir.


Lieu d'enregistrement / Recording site: Collégiale du Château de Cardona (Catalogne / Catalunya)

Dates d'enregistrement:  5-8 sept. 2005
Recording datesSept. 5-8 / 2005

Durée totale / Total time: 72' 28

 
 

 

"C'est l'avantage des artistes de génie que d'enjoliver tout ce qu'ils touchent, y compris le Mozart le moins original."
Jean-Luc Macia, DIAPASON, # 533
"It is the priviledge of those artists of genius to be able to embellish everything that they approach, including the least original Mozart."
Jean-Luc Macia, DIAPASON, # 533

Évaluations recensées / Reviews located


# 533 (02/2006)


 # 80 (03/2006)


# 39 (04-2006)


Par: Franz Gratl


Par: Ernst Van Beck


By: Terry Barfoot


par: Laurent Marty


Extrait du livret / From the liner notes

MOZART ET LES SÉRÉNADES NOCTURNES

Texte de: Marc Vignal

La carrière de Mozart se divise assez nettement en deux parties : avant et après janvier 1779, date de son retour à Salzbourg après son voyage à Mannheim et à Paris. Il avait alors vingt-trois ans. Deux ans plus tard, il s’installait à Vienne, pour y passer l’essentiel de son ultime décennie. À quelques exceptions près, ses plus grandes œuvres se situent dans la seconde partie de son existence. Jusqu’en 1781, il effectua de nombreux voyages, mais sa ville natale de Salzbourg demeura son port d’attache. Des quatre œuvres au programme de ce disque, les deux plus anciennes furent composées à Salzbourg et les deux autres à Vienne une dizaine d’années plus tard. Trois d’entre elles se situent sous le signe de la nuit, qu’il faut comprendre non pas au sens romantique, mais à celui que lui donnait un certain XVIIIe siècle, qui appliquait le terme Notturno à des pages du genre divertissement ou plutôt sérénade jouées en principe, mais pas nécessairement, la nuit ou le soir. Aussi bien les deux œuvres de Salzbourg que les deux de Vienne forment une paire, fort différemment il est vrai.

Poursuivez votre lecture - cliquez ici
Recherchez ensuite: MOZART

MOZART'S NOCTURNAL SERENADES

Essay by: Marc Vignal

Mozart’s career can be divided neatly into two distinct periods: before and after his return to Salzburg in January, 1779, following his trip to Mannheim and Paris. He was twenty-three years old. Two years later, he took up residence in Vienna, where he was to spend the greater part of the next ten years until his death. With one or two exceptions, most of the composer’s greatest works belong to the second half of his life. Until 1781 he had travelled extensively, but his roots were always in his native Salzburg. Of the four works featured in this CD, the earliest two were composed in Salzburg, while the other two were composed in Vienna some ten years later. Three of these works have nocturnal associations – not in any Romantic sense, but according to the 18th century sense of the term “notturno”, as applied to compositions belonging to the divertimento or serenade genre, intended primarily, although not exclusively, for evening or night performance. The two Salzburg pieces and the two composed in Vienna both form natural, albeit quite different pairs.

Read on... click here
And then, search: MOZART

Appréciation:

Evaluation:

Analyste: David Hurwitz  - Texte intégral en anglais. Cliquer ici.
Reviewer: David Hurwitz  - Original text. Click here.


 

Appréciation:

Evaluation:

Analyste: Christophe Huss

Une analyse où le chroniqueur exprime beaucoup de réserves.
Lisez le texte intégral. Cliquez ici.
Reviewer: Christophe Huss
Read the full text, in French,  click here


A rather sceptical review...


 

 

Subscription
Abonnement

Analyste: George Hall
Condensé (traduction libre):
"Voici quatre compositions de Mozart dans le genre léger... interprétés par un ensemble composé d'instruments d'époque aux proportions intéressantes"

"... le jeu de chacun est des plus vifs, bien défini dans son ensemble et répondant de façon imaginative au caractère varié de la musique de Mozart."

"... dans le cas précis de ces oeuvres de Mozart, Savall et son équipe sont aussi fort que quiconque."
Texte intégral - En anglais
Reviewer: George Hall
Excerpts: 
"Four of Mozart's lighter works... played by a period-instrument ensemble of aptly scaled size."
"... its vivid playing from everyone, well defined in outline and responding imaginatively to the varied character of Mozart's music."

"... for these particular works Savall and his team are as strong as any."

Read on - Full text
Diapason-  533
(02/2006)



Appréciation 

5 Diapasons

Evaluation

Abonnement
Subscription

Analyste: Jean-Luc Macia
Résumé ou abrégé: 
Jean-Luc Macia nous livre une critique des plus favorables de cet enregistrement d'oeuvres de Mozart. On retrouve sur ce cd, écrit-il, "... le goût raffiné de Jordi Savall, son sens des couleurs, sa verve proverbiale et aussi les instrumentistes éminents dont il aime s'entourer...".
"La touche Savall c'est une certaine légèreté bondissante dans les rondos malgré un effectif parfois fourni, c'est le panache et la virtuosité des solistes, c'est une acidité qui colore les gamineries dissonantes, pourtant lourdes, de la Plaisanterie musicale, c'est une certaine compacité orchestrale dans la Petite musique de nuit..., c'est les étonnantes cadences des violons, timbales et contrebasse (remarquable Xavier Puertas) dans le finale de la Serenata notturna."


Il conclut en ces termes dithyrambiques: "C'est l'avantage des artistes de génie que d'enjoliver tout ce qu'ils touchent, y compris le Mozart le moins original."
Reviewer: Jean-Luc Macia
Abridged version :

Jean-Luc Macia writes a fairly enthusiastic review for this recording of works by Mozart. According to Macia, we find again on this CD "... the refined taste of Jordi Savall, his sense of colors, his proverbial expressiveness and also the renowned performers who make up his ensemble..."
"The Savall touch, it is a somewhat leaping lightness in the rondos... , it is the panache and the virtuosity of the soloists, it is an acidic approach which brings a lot of colors to these dissonant childish compositions (gamineries in French), it is some sort of orchestral denseness in the Ein klein nachtmusik, it is those striking cadenzas for the violins, the timpani and the double bass in the finale of the Serenata notturna."
Macia concludes in the following dithyrambic terms: "It is the priviledge of those artists of genius to be able to embellish everything that they approach, including the least original Mozart."

Classica- # 80 (03/2006)


Appréciation:

Note: 7

Evaluation:

Abonnement
Subscription

Analyste: Éric Taver
Texte abrégé

"Jordi Savall et son Concert des Nations célèbrent l’année Mozart par un disque «grand public»... : on y trouve ainsi la Petit Musique de nuit, la Sérénade « nocturne » K. 239, le Notturno pour quatre orchestre K. 286 et la Plaisanterie musicale. Les sonorités de l’orchestre de Savall sont ... séduisantes ... , encore qu’on entende ici des basses plutôt empesées, mais il manque surtout la pointe d’espièglerie voire d’ironie qui restituent ces musiques au Siècle des Lumières. Savall en reste au niveau du divertissement un rien placide, dans une réalisation qui n’est pas toujours sans reproche."



30:3 (01/02-2007)

Abonnement
Subscription

Reviewer: Brian Robins
Abridged version :

"Jordi Savall is, of course, a leading contender for the René Jacobs Prize for Meddling, so it’s no surprise to find that he’s been unable to resist the temptation to gloss Mozart. Here, it largely concerns the Rondeau of Serenata notturna, where we’re not only given several fairly innocent, if gratuitous interpolated cadenzas from concertmaster Manfredo Kraemer (not always at fermatas), but also a ludicrously elephantine effort for double bass and—surprise, surprise—one for timpani by the ubiquitous Pedro Estevan, who, for some 20 seconds, treats us to a series of drum rolls and other effects from his extensive arsenal. The remaining works, including, perhaps surprisingly, the Musical Joke, are played pretty straight, give or take the odd Savallian quirk here and there. "

"I’ve had a special affection for the four-orchestra Notturno... Savall’s is a pleasing performance, with the elegant opening Andante kept moving nicely forward, a pointed Allegretto grazioso (perhaps a little on the brusque side?)."

"It might have been better to place K 525 after the Spass as the perfect antidote, as some believe it was intended to be. Savall’s is a good, no-nonsense version that unexpectedly refuses to linger in the warm glow of the Romance. Particularly impressive is the balance, with inner parts coming through the texture with unusual clarity. Listen, for example, to the second violins and violas in the opening eight-bar phrase of the Romance. I don’t much care for the exaggerated slur (first heard in bar 8) of the opening Allegro, and am not convinced that the playing in the Menuetto’s trio section is truly sotto voce, but in most respects this is an interesting performance of a work whose over-familiarity can easily breed contempt. A rating for Savall’s Mozart tribute? Overall about 7/10, I think, but only 4 for being silly in the Serenata notturna. "



This article is available on the web to subscribers of Fanfare.

Goldberg # 39
(04/2006)
- Avril 2006
- April 2006

 

Appréciation 

Evaluation

Goldberg a cessé de publier
avec le # 54
~~~~~~
Goldberg is no longer available.
# 54 was the last issue.

Analyste: Uri Golomb
Texte intégral
À l'exception de Ein Musikalischer Spa
ß, les oeuvres de Mozart enregistrées ici montrent tout le génie du compositeur. Cependant, les interprètes ne rendent pas avec le même bonheur leur charme et leur élégance tout au long du disque, et l'on en retire une impression inégale.
L'album commence par une version énergique de la Serenata Notturna. Cette version ne manque pas de panache ni de vigueur, mais elle paraît un peu forcée à mes oreilles. L'énergie semble avoir pris le pas sur la subtilité et le raffinement.
Savall et ses musiciens se révèlent plus appliqués dans leur interprétation de Eine Kleine Nachtmusik et de Notturno. Ils réussissent à communiquer la grâce et l'élégance de Mozart par des phrasés subtils, sans rien sacrifier à la vitesse. J'ai particulièrement apprécié le Memento de Eine Kleine Nachtmusik - qui semble jaillir d'une seule phrase, sans faire disparaître le jeu subtil de flux et de reflux de la musique - et la sensualité, la douceur mélancolique du mouvement d'ouverture du Notturno.
À ma grande surprise, Ein Musikalischer
Spaß est traité avec la même douceur. Cette oeuvre est une réjouissante parodie de tout ce que l'on peut trouver de plus banal et de médiocre en musique, bien que Savall et ses musiciens feignent parfois de l'ignorer. Leur approche pourrait se résumer en une phrase: "Occupons-nous de la musique et la musique s'occupera du reste". Cela m'a paru très efficace: les éléments parodiques sautent aux yeux, précisément parce qu'ils émergent d'un contexte soi-disant charmant et raffiné.
Consultez également l'article de Brian Robins dans ce même numéro de Goldberg:
"Mozart et Salzbourg"
Reviewer: Uri Golomb
Abridged version :


Read also Brian Robins' essay in Goldberg : "Mozart's Salzbourg"
Monde de la Musique
# 306 - (02/2006)
 

 
Analyste: Jacques Amblard
Résumé ou abrégé: 
" La vitalité de cette interprétation tient, certes, à son caractère baroqueux, mais aussi à sa légère imprécision, volontaire ou non, qui lui donne une humanité supplémentaire, ...."
"Le choix des oeuvres est également judicieux. On s'amuse d'entendre ces timbales bruyantes dans la "Marche" initiale de la Sérénade KV 329. .... Ce tapage nocturne représente bien l'un des aspects de la philosophie de Mozart: "Point le temps de dormir ici bas". La Plaisanterie musicale finale (KV 522), qu'on ne connaît pas assez, est ici bien dans le ton. Les deux cors y produisent un tintamarre dissonant des plus revigorants. L'interprétation souligne ces fausses notes, précisément par ses bonnes intonations, si difficiles à l'instrument dans l'aigu."
 
 
   

 

 
 

Autres références disponibles via la base de données de Todd McComb:
(Site: http://www.medieval.org)

Other available references  via
Todd McComb's date base:
(Site: http://www.medieval.org)
 

La musique / The music

 

 

Autres sections d'intérêt sur ce site:

Other topics of interest on this site:

La viole de gambe - Parutions récentes

CD récompensés par la critique

Harmonia Mundi / Gold - Appréciations

Goldberg Magazine - 1998-2008 - Les 50 meilleurs cd de la décennie

Viola da gamba - Recent releases

Awards - The critics' choices

Harmonia Mundi / Gold - The critics' point of view

Goldberg Magazine - 1998-2008 - The 50 best cds of the decade
 
 


Date de création de cette fiche: 07-12-2007
Dernière mise à jour de cette fiche:
22-Mar-2012


This page was first published on:
12-07-2007
This page was updated on:

03/22/12

 
   
 

  Tell a Friend


- Ce dossier vous a été utile? Pour en informer vos amis, cliquez le bandeau ci-dessus ou cliquez ici. Éditez votre message personnel si vous le désirez (Le texte par défaut est en anglais). Merci de votre appréciation. Un lien vers cette page accompagnera votre message.

- Was this page useful to you ? Tell your friends about it. Click the banner above or click here. 
Edit your own text.  A link to this page will accompany your message. Thanks for your appreciation.

 

 
 

To order / Commander

 

CD Universe - Buy Music CDs, TV on DVD, DVDs, Video Games for XBox, PlayStation 2 and Much More
U.S.A.
WILL SHIP ANYWHERE IN THE WORLD
 EXPÉDITION PARTOUT DANS LE MONDE

UCC
Currency converter
(In English)
Convertisseur de devises
(En français)
 

SACD
CD Universe - Buy Music CDs, TV on DVD, DVDs, Video Games for XBox, PlayStation 2 and Much More
U.S.A.
WILL SHIP ANYWHERE IN THE WORLD
 EXPÉDITION PARTOUT DANS LE MONDE

 

 
CANADA
 
HYBRID SACD

 
U.S.A.
 
HYBRID SACD


FRANCE
 

HYBRID SACD

 
UNITED KINGDOM
 
HYBRID SACD
HYBRID SADC

 
 

* Puchasing CDs through either one of the above vendors helps support the continued existence of this site. Yes, we do get a small referral fee for every puchase made, including third party sellers. However, you must initiate your purchase from this site.
Thank you for your support.
* Tout achat via l'un ou l'autre des fournisseurs proposés ci-haut contribue à défrayer les coûts d'exploitation de ce site. Chaque commande génère une légère redevance qui nous est versée, et ce pour tout type de transaction, en autant qu'elle soit initiée à partir de ce site.
Merci de votre encouragement.

 
 

SEARCH TOOLS  /  OUTILS DE RECHERCHE

 
 

 

Search: Amazon.ca  (Click here) (Canada) (Cliquer ici)
Search: Amazon.co.uk (Click here) (United Kingdom) (Royaume-Uni) (Cliquer ici)
Recherchez via : Amazon.fr (Click here) (France) (Cliquer ici)

Search : Amazon.de (Click here) (Germany) (Allemagne)  (Cliquer ici)

Search : Amazon.co.jp (Click here) (Japan) (Japon) (Cliquer ici)

 
 

 Test our search engine  / Interrogez notre robot chercheur