Don Quijote de la Mancha
Miguel Cervantes

Romances y Músicas
  Raices & Memoria, vol. IV
Racines & Mémoire, Roots & Memory, vol. IV
 
 

Édition originale/Original recording
Alia Vox AVSA 9843 (A + B)

MP3

MP3

MP3

Description

Artistes / Performers :
Montserrat Figueras
Hespèrion XXI,
La Capella Reial de Catalunya,
dir. Jordi Savall



Lieu d'enregistrement / Recording site:
Collégiale du Château de Cadona, Catalogne/Catalunia

Dates d'enregistrement:  Février, mars et  avril 2005
Recording datesFebruary, March & April 2005

Durée totale / Total time: 
CD 1: 76'31
Cd 2: 77'56

 



 

 

 
 
   
Évaluations recensées / Reviews located


# 38 (02/2006)


# 530 (11/2005)


 # 78 (12/2005 - 01/2006)

Goldberg # 37(12/2005)

Monde de la Musique
# 305 (01/2006)


Par : Adrien De Vries


Par: Matthias Lange


01/2006



Chroniqueur: Christophe Huss


By: Gerald Fenech


Don Quichotte de la Manche


Don Quijote de la Mancha

 


Jordi Savall
Bellaterra, Été /Summer 2006

Hommage à Miguel de Cervantès : Poète et Musicien

Entre l’immense quantité d’éloges et d’hommages publiés à l’occasion du quatrième centenaire du Don Quichotte, rares seront ceux qui vont traiter en profondeur la dimension musicale de Miguel de Cervantès, et plus rares seront encore ceux qui se souviendront que sa grandeur littéraire ne lui servit pas davantage qu’à son héros sa grandeur d’âme. Comme c’est le cas aujourd’hui pour nos musiciens du passé, dont la mémoire reste emmurée en plein XXIe siècle par les couches successives du romantisme et du modernisme, Miguel de Cervantès ne fut pas seulement un grand incompris dans l’Espagne de son temps, mais il fut aussi maltraité et humilié par ses contemporains. Au milieu de tant de célébrations, il convient de le rappeler et en même temps de souligner la dimension musicale de son génie.

 

Poursuivez votre lecture - cliquez ici
Faites ensuite une recherche avec l'expression: QUIJOTE
 

A Homage to Miguel de Cervantes: Poet and Musician

Amid the plethora of eulogies and tributes published to mark the fourth centenary of The Quixote, few will have addressed in any depth the musical facet of Miguel de Cervantes’s genius, and still fewer will have paused to reflect that Cervantes’s literary greatness brought him as little worldly success as his hero’s greatness of spirit afforded him. Like our musicians of the past, whose memory, even in the 21st century, is still buried under the successive layers of Romanticism and Modernism, let us not forget, in the midst of all the celebrations, that Miguel de Cervantes, to whose musical dimension we now pay tribute, was not only misunderstood in the Spain in which he lived, but also disparaged and humiliated by his contemporaries.


Read on... click here
Then search for QUIJOTE



 



01/2006

 

 

"There are eloquent performances from all those concerned: Figueras proffering impassioned realisations of words and music while Arianna Savall's sweetly expressive singing to her own harp accompaniment affectingly evokes the spirit of the age.”
Monde de la Musique
# 305 (01/2006)

Appréciation 

Evaluation

 
Analyste: Philippe Venturini
Texte intégral

Jordi Savall n’a pas attendu la célébration des quatre cents ans de la publication du premier tome de Don Quichotte  pour s’intéresser à l’Ingénieux Hidalgo. En 1976, il enregistrait avec Hespèrion XX déjà un recueil de Canciones y danzas de España où se croisaient des musiques contemporaines du chef-d’œuvre. Aujourd’hui, il présente un programme dans lequel des extraits du texte de Cervantès, lus en espagnol, s’accompagnent des airs suggérés ou clairement cités : l’évocation de la bataille de Ronceveaux par un laboureur (tome II, chapitre 9) précède ainsi une romance d’époque. D’autres mélodies signées Alonso Mudarra, Luys Milán ou Luys de Narváez enrichissent la narration. El l’absence de musique, Savall et ses musiciens ont eu recours au contrafactum, détournant ainsi des mélodies de leurs paroles originales pour les poser sous les mots de Cervantes : le lamento d’Altissidore (tome II, chapitre 57).
Concentrer cent vingt-six chapitres en une vingtaine de minutes de lecture relève du défi. « Retoucher, adapter et résumer dans de courts paragraphes avant chaque mélodie la merveilleuse abondance de mots qui configure le Don Quichotte n’a pas été une tâche facile » confesse Manuel Forcano dans sa présentation. Il a pourtant voulu donner au mélomane « la possibilité de découvrir le monde sonore impressionnant que le génie de Miguel de Cervantes a su entremêler aux aventures et mésaventures de Don Quichotte ». Romances, pavanes, gaillardes, improvisations (oud, vihuela de mano, harpe croisée, orgue, clavecin) ou extrait de requiem (Crist
óbal de Morales) colorent ainsi ce fabuleux récit de chevalerie. Si l’humour, indissociable de l’univers de Cervantès, reste sous-représenté, Jordi Savall et son équipe n’ont pas leur pareil pour installer en quelques notes une atmosphère, un décor ou un état d’âme. 
Il faut enfin souligner la part du travail éditorial. Un livre (.. x 14.4cm) accueille les deux disques, le texte original et ses traductions ainsi que les fac-similé des pages de garde des premières éditions (la française de César Oudin, en 1614)
 
Diapason- 530
(11/2005)



 

Appréciation 



Evaluation

Abonnement
Subscription

Analyste: Olivier Rouvière
Texte légèrement abrégé: 

+

« L’objet est superbe : deux disques remplis a ras bord, un véritable livre-écrin, une riche iconographie, des extraits de l’ouvrage de Cervantès, un livret en sept langues (dont le chinois !)… »

 « Ingénieusement, chaque air (essentiellement des romances, poèmes épiques proches du lamento) est précédé d’un passage du roman, un « récit » distillé par la voix virile de Jésus Fuente, qu’auréolent arpèges, discrètes percussions, intonations pour orgue, danses et variations. L’essentiel du corpus musical est emprunté à des codex du XVIe siècle, déjà souvent explorés par Savall, c’est-à-dire à des compositeurs anonymes ou dont Cervantès a pu connaître la production (Mudarra, Milán, Narváez)… voix et instruments se dédoublent, s’effacent ou se répondent, tantôt au profit d’une interprétation théâtralisée (quand la basse Carnovich incarne Don Quichotte), tantôt dans une optique plus décorative. Une magique sensualité orientale dicte les broderies de harpe (merveilleux Lawrence-King) ou de psaltérion, les tremblements des voix (extraordinaire Furio Zanasi), la plainte creuse des vihuelas, le nasillement des chalemies. »
 « Enivré par cette profusion de sonorités, on respire lorsque s’élève la voix a cappella d’un rafraîchissant crooner, Ferran Savall. Ariana est moins convaincantes, meilleure harpiste que chanteuse, tandis que la distribution masculine semble indépassable… »

 
Classica- # 78
(12/2005 - 01/2006)



Appréciation:

Note: 9

Evaluation:

Abonnement
Subscription

Analyste: Vincent Borel
Extrait

"Jordi Savall et son ensemble d’élite (Andrew Lawrence-King à la harpe, Pedro Estevan aux percussions, entre autres) ont choisi de rendre audible la musique figurant dans le corps même du récit, où Cervantès cite les textes de nombreuses romances et renvoie le lecteur aux tubes de son temps. L’objet se présente d’ailleurs comme un livre, « Don Quijote de la Mancha – Romances y músicas », et se veut donc un nouveau Don Quijote lu du point de vue de la musique. "

Ce qui aurait pu n’être qu’un hommage laborieux s’affirme une œuvre à part entière, généreusement émotive à l’occasion de la mort du Quijote tissée entre un Requiem improvisé et un sublime Pie Jesus de Morales, ou lors d’une fantaisie nocturne sur le Conde Claros. "

 

Pour lire le texte intégral - Cliquer ici

N.B.

Dans son article intitulé "Le Temps de Don Quichotte", Vincent Borel effectue un survol de quelques enregistrements consacrés au Quichotte à l'occasion du quatre centième anniversaire de la publication de l'oeuvre de Cervantès.
Il ajoute: "Les hommages au Quichote pèchent ... par l'abus de mêmes oeuvres. Pisador, Cabezon, Mudarra, Ortiz voient leur hits se répéter de CD en Cd et les pages fameuses, El Rey moro de Narváez, La Conquista de Granada ou Triste España finissent par ressembler à une production de tapas dès lors que les ensembles se contentent d'une instrumentation sans imagination."

Golldberg # 38 (02/2006)
 

Appréciation 

Evaluation

Goldberg a cessé de publier
avec le # 54
~~~~~~
Goldberg is no longer available.
# 54 was the last issue.

Analyste: Giampaolo Mele
Extrait

"Pour le quatrième centenaire de la première édition (Madrid 1605), Jordi Savall a relevé avec une brillante qualité artistique et une conscience littéraire aiguë un grand défi: matérialiser le tissu musical, les textes et les contextes des sons - mais également les silences éloquents - qui animent le Don Quichotte"

Poursuivez votre lecture - texte intégral - Cliquer ici
Goldberg # 37(12/2005)

Goldberg a cessé de publier
avec le # 54
~~~~~~
Goldberg is no longer available.
# 54 was the last issue.

Le Quichotte dans la musique... au delà des Centenaires
Par Begoña Lolo

800 compositions musicales

Nous pouvons aujourd’hui recenser plus de 800 œuvres musicales inspirées du Quichotte et des autres productions littéraires de Cervantès, l’écrivain espagnol qui a sans doute le plus inspiré les créateurs1. Avec des différences : le nom du chevalier connaît différentes variantes comme Quijote, Quixote, Chisciotte, mais surtout certains éléments, comme les noces de Camacho, Sancho Panza et le gouvernement de l’île Barataria, le séjour de l’hidalgo et de son écuyer dans le palais des ducs, la caverne de Montesinos, pour ne citer que les plus représentatifs, sont plus souvent retenus que d’autres. Parmi toutes les œuvres produites, deux genres ont particulièrement réussi aux aventures du gentilhomme de la Manche et le nombre de leurs représentations n’a cessé de croître au cours des siècles : ce sont le ballet et le théâtre lyrique.

Pour lire le texte intégral, Cliquer ici

THE PRESENCE OF DON QUIXOTE IN MUSIC... BEYOND THE CENTENARY CELEBRATIONS
By Begoňa Lolo  

800 musical compositions


To date, there are over 800 musical compositions based on Don Quixote and other literary works by Cervantes, making him the Spanish author who has most inspired musicians1. The knight who goes by the name of Don Quijote, Quixote, Chisciotte and all its other variants, and especially some of the scenes from the novel, such as Camacho’s wedding, Sancho Panza and the government of the Island of Barataria, the knight and his squire’s sojourn at the Duke and Duchess’s castle and the Cave of Montesinos, to cite the most representative, have served as the inspiration for the greatest number of musical compositions. Among them there are two genres which, over the centuries, have proved to be particularly hospitable to the Castilian knight: ballet and lyric drama.

Read on - original text - Click here 

 
 

Autres références disponibles via la base de données de Todd McComb:
(Site: http://www.medieval.org)

Other available references  via
Todd McComb's date base:
(Site: http://www.medieval.org)
 


 

Autres sections d'intérêt sur ce site:

Other topics of interest on this site:

La viole de gambe - Parutions récentes

CD récompensés par la critique

Harmonia Mundi / Gold - Appréciations

Goldberg Magazine - 1998-2008 - Les 50 meilleurs cd de la décennie

Viola da gamba - Recent releases

Awards - The critics' choices

Harmonia Mundi / Gold - The critics' point of view

Goldberg Magazine - 1998-2008 - The 50 best cds of the decade
 
 


Date de création de cette fiche: 4 avril 2006
Dernière mise à jour de cette fiche:
22-Mar-2012


This page was first published on:
April 4, 2006
This page was updated on:

03/22/12

 
   

 

 

  Tell a Friend


- Ce dossier vous a été utile? Pour en informer vos amis, cliquez le bandeau ci-dessus ou cliquez ici. Éditez votre message personnel si vous le désirez (Le texte par défaut est en anglais). Merci de votre appréciation. Un lien vers cette page accompagnera votre message.

- Was this page useful to you ? Tell your friends about it. Click the banner above or click here. 
Edit your own text.  A link to this page will accompany your message. Thanks for your appreciation.

 

 
 

To order / Commander

 

Don Quijote De La Mancha / Savall, Figueras , Et Al

Alia Vox:9843

 
 


 

UCC
Currency converter
(In English)
Convertisseur de devises
(En français)
 

 

 

 
CANADA

 
U.S.A.

 
FRANCE

 
UNITED KINGDOM

 
  * Puchasing CDs through either one of the above vendors helps support the continued existence of this site. Yes, we do get a small referral fee for every puchase made, including third party sellers. However, you must initiate your purchase from this site.
Thank you for your support.
* Tout achat via l'un ou l'autre des fournisseurs proposés ci-haut contribue à défrayer les coûts d'exploitation de ce site. Chaque commande génère une légère redevance qui nous est versée, et ce pour tout type de transaction, en autant qu'elle soit initiée à partir de ce site.
Merci de votre encouragement.
 
 

SEARCH TOOLS  /  OUTILS DE RECHERCHE

 
 

 

Search: Amazon.ca  (Click here) (Canada) (Cliquer ici)
Search: Amazon.co.uk (Click here) (United Kingdom) (Royaume-Uni) (Cliquer ici)
Recherchez via : Amazon.fr (Click here) (France) (Cliquer ici)

Search : Amazon.de (Click here) (Germany) (Allemagne)  (Cliquer ici)

Search : Amazon.co.jp (Click here) (Japan) (Japon) (Cliquer ici)

 
 

 Test our search engine  / Interrogez notre robot chercheur